Retour dans cet article sur plusieurs rencontres marquantes de mon séjour, principalement aux alentours de Parakou qui est je le rappelle la ville la plus proche et accessible de Tchaourou ou je résidais.
Avant de développer, je voudrais citer un Béninois que j’ai rencontré dans un taxi-brousse (en allant vers Parakou) et dont le discours m’a vraiment fait plaisir :

«Vous les européens et particulièrement les Français, vous arrivez bien à vous adapter. Regardez par exemple, vous prenez les taxis et vous acceptez aussi bien que nous d’être serrés comme des sardines alors que vous ne faites pas cela chez vous…»

C’est exactement ce que je souhaitais, m’intégrer dans cette culture quelqu’en soit les difficultés, sans toutefois renier mes propres valeurs !
- Je ne crois pas en avoir déjà parlé ici, j’ai par le biais du frère de la directrice de mon ONG, le contact d’un couturier de Parakou (Bisma) qui souhaitait apprendre les bases des logiciels Adobe Photoshop, Illustrator…afin de mettre en valeur ses créations dans des catalogues et ainsi développer son activité.

Au Bénin, rare sont les graphistes/informaticiens qui peuvent former des professionnels bien que le secteur soit en plein essor. Je possédais ainsi grâce à mon parcours scolaire des compétences très recherchées.
J’ai donc dispensé les premiers cours de ma vie, à un élève très assidu et attentif ! je dois dire que je redoutais ce moment puisque je pensais manquer de pédagogie. Finalement, connaissant désormais ces logiciels sur le bout des doigts (merci à mes profs de Manaa, BTS, Licence…), je n’ai eu aucune difficulté à expliquer leur fonctionnement. J’ai simplement tenté de transmettre ce qui m’avait été transmis et ce avec de la théorie mais aussi de la pratique.
J’ai été dans un premier temps rémunéré pour un forfait de 10 séances, puis ayant commandé quelques pagnes (habits traditionnels) à celui qui devint mon ami, j’ai eu droit à quelques ristournes !
Une rencontre qui me marquera tant sur le plan professionnel que sur le plan humain !!

 

- Avant mon séjour une dame de ma région qui travaille pour le journal local (Le Progrès) avait écrit un article concernant mon aventure à venir.
Une lectrice s’est ensuite empressée d’appeler chez mes parents pour les prévenir qu’un Bénino/Togolais d’origine, s’appellant Parfait, habitait à Dompierre sur Veyle. Retraité de l’armée, il tient effectivement un cabinet d’acupuncture dans mon village. Quelle ne fut pas ma surprise et mon enthousiasme ! J’avais un contact avec l’Afrique avant même de commencer mon voyage.

Je me suis ainsi rendu chez lui. Tout de suite j’ai été reçu comme étant de sa famille. Il a immédiatement appelé une de ses soeurs qui vit toujours au Bénin lui conseillant de prendre soin de moi lorsque je serai de passage à Parakou.

Et bien c’est ce qu’elle à fait !
Je me suis rendu à de nombreuses reprises à Parakou, principalement pour pouvoir travailler avec une bonne connexion internet.
J’ai donc croisé Catherine une première fois sur son lieu de travail. J’ai d’ailleurs une petite anecdote concernant cette rencontre :
Après avoir pas mal discuté, elle demande à un collègue de me déposer avec sa voiture de fonction. Je monte dans le 4×4, nous nous dirigeons vers ma destination.
C’est la que nous croisons la BAC (Brigade Anti Criminelle), des hommes en treillis et armés… Je prend un peu peur. Il se trouve que le conducteur n’a pas son permis ni les papiers du véhicule…

Finalement nous nous retrouvons au commissariat ou je discute avec un Policier qui se montre plus sympathique qu’il ne le laissait paraître en nous arrêtant.
Nous repartons ensuite comme si de rien n’était, enfin selon moi

J’ai ensuite revu Catherine plusieurs fois, j’ai même été invité à dormir et à manger de l’Igname pilée chez elle !
Elle aussi à souligné ma capacité d’adaptation à l’environnement Béninois.

 

De retour en France je me suis dépêché d’aller raconter mes aventures au frère de Catherine, Parfait le Dompierrois, qui m’accueillit chez lui comme on le fait en Afrique avec beaucoup de convivialité et un repas local : de la pâte et du Sodabi !

Categories: Association, Général, Non classé, Rencontres

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.